Skip to main content

Astuces SEO pour les débutants – 15 façons pour booster votre site internet

By 21 octobre 2016avril 3rd, 2019Référencement & SEO

En tant que débutant sur le référencement naturel (SEO – Search Engine Optimization), vous devez comprendre qu’il n’y a pas de méthode magique pour référencer votre site Internet en première page de Google, Bing ou Yahoo. Les moteurs de recherches sont construits sur de complexes algorithmes et cela demande de gros efforts pour les « convaincre » que votre site Internet ou votre page mérite d’être dans le top 10.

Néanmoins, il y a certaines règles à suivre pour optimiser votre site Internet et fournir les signaux nécessaires à un bon classement sur les moteurs de recherche. Le web est surchargé d’articles qui expliquent la théorie de fonctionnement SEO mais très peu donne des informations concrètes sur Comment appliquer ses bonnes pratiques. C’est à mon avis la raison pourquoi de nombreux propriétaires de site Internet sont confus et qu’ils finissent par ne pas travailler leur SEO ou simplement sont déçus des résultats escomptés.

Bien entendu, il y beaucoup d’autres choses que vous pouvez faire pour aider votre site Internet à obtenir le meilleur classement mais les conseils présentés ci-dessous peuvent vous donner un cadre solide et fiable qui est 100% sûr (vous ne prenez pas de risques) et surtout cela fonctionne.

1. Titre et description des pages

Titre des pages

Les titres des pages sont un aspect très important du référencement naturel. C’est pourquoi je le positionne en premier de la liste. Un titre de page exact pour un bas volume de mots clés peut vous donner un véritable avantage concurrentiel dans les résultats de recherche.

Voici les principales caractéristiques d’un bon titre de page :

  • Chaque page doit avoir un titre unique qui décrira précisément le contenu de celle-ci.
  • Soyez bref et descriptif
  • Aidez les utilisateurs à comprendre quel est le sujet de la page

Le titre de la page d’accueil (Home page)

Le titre de la Home page peut lister le nom du site Internet ou de votre entreprise et doit comporter quelques autres informations importantes comme la localisation de votre business ou encore quelques mots clés de votre activité. Par exemple :

Titre des autres pages ou des articles

Le titre des articles ou des autres pages du site Internet doivent décrire ce que contient la page et attirer le visiteur.

Description des pages et statut d’auteur Google

Description

La balise meta de description d’une page est également très importante.
Cela permet à l’utilisateur, à Google et aux autres moteurs de recherche de savoir quel est le sujet de la page. Google peut choisir d’afficher ce que vous tapez dans la description en tant que des extraits pour votre page ou peut décider d’utiliser une partie du contenu de votre page. En d’autres termes, cela ne signifie pas que ce que vous écrirez en description apparaître dans l’extrait de recherche.

Les lignes directrices pour la rédaction d’une bonne description sont les suivants :

  • Toujours fournir une description unique pour toutes les pages, articles, produits de votre site Internet
  • Longueur entre 150 et 160 caractères
  • Éviter de répéter le titre dans la description
  • N’ajoutez pas trop de mots clés
  • Essayez d’utiliser la description comme une façon de promouvoir la page aux lecteurs afin qu’ils cliquent sur le titre et visite la page.

Ebook SEO débutant

2. Structure de liens permanent

La structure permanente de liens est un terme utilisé pour décrire le format des URLs des pages (catégorie/tags) ou d’un article individuel d’un site internet. C’est ce qui est affiché dans le navigateur à l’emplacement de la barre d’adresse et dans les résultats de recherche (en dessous du titre de la page).

Lignes directrices pour optimiser la structure des liens :

  • Construire des URLs simples et facile à comprendre pour les moteurs de recherche et pour l’utilisateur. Utilisez des traits d’union « – » pour séparer les mots qui composent une adresse URL
  • Évitez les longues URLs avec des informations inutiles
  • Utilisez des mots qui décrivent ce que traite la page, mais éviter de bourrage de mots clés

Exemples de mauvaises structures de liens :

  • http://www.exemple.com/FR/123213/5005.html
  • http://www.exemple.com/socialmediainfo
  • http://www.exemple.com/id=7&sort=A&action=70

Exemples de bonnes structures de liens :

  • http://www.exemple.com/social-media-info
  • http://www.exemple.com/2002/12/social-media-info

3. Fil d’Ariane

Assurez-vous que vous avez un fil d’Ariane dans toutes vos pages internes. Un fil d’Ariane est un ensemble de liens en haut de la page qui aide à la navigation. Si vous utilisez WordPress il y a beaucoup de plugins pour créer un fil d’Ariane.

4. Liens internes

Quand on parle à propos des liens internes, cela signifie un lien à l’intérieur d’un page qui redirige vers une autre page du même site. Ce ne sont pas les liens externes.

Les liens internes sont un facteur important pour le référencement de votre site Internet mais de nombreux sites ne les utilisent pas correctement. Les règles à suivre sont simples :

  • Liez les articles en relation avec le sujet de la page en utilisant un texte d’ancre ou en utilisant le titre complet de l’article
  • Assurez-vous que les liens sont utiles pour le visiteur et faciles à comprendre pour les moteurs de recherche
  • Ne créez pas des liens pour les moteurs de recherche uniquement. Un lien interne doit aider le visiteur à naviguer facilement sur votre site Internet
  • N’utilisez pas les termes « cliquez ici » ou « [..] »
  • N’en faîtes pas trop. 4 ou 5 liens par page est suffisant
  • Ne liez pas toujours d’anciens articles à partir d’un nouvel article mais essayez de revenir en arrière toutes les deux semaines en liant un article plus ancien. Ce n’est pas une tâche facile à faire, surtout si vous avez beaucoup d’articles mais c’est une méthode précieuse pour mettre en place un bon référencement.

5. Format de texte et utilisation des Titres (headings) H1, H2 et H3

Ne publiez pas seulement du texte sur votre site Internet sans lui donner un format. Premièrement, ce n’est pas agréable pour le visiteur et cela est contraire à vos efforts de référencement. Voici les lignes directives pour formater vos pages et articles :

  • Utilisez le tag H1 pour le titre de vos articles
  • Utilisez le tag H2 pour les principaux sous-titres dans votre contenu
  • Utilisez le gras et l’italique pour porter l’attention du visiteur sur certains mots clés
  • N’utilisez pas les tags H2 pour tous vos titres
  • Écrivez de petits paragraphes
  • Utilisez une police d’écriture facile à lire

Lorsque vous mettez en forme vos articles et vos pages, gardez en tête l’expérience utilisateur. Est-ce que l’utilisateur peut identifier facilement les différentes parties de votre page ? Est-ce que le texte est facile à lire sur tous les devises (mobile, ordinateur, tablette) ?

6. La page Erreur 404

Le but du référencement naturel est de garantir une bonne expérience utilisateur et une page 404 appropriée contribue à cet objectif. La page 404 est la page affichée lorsque l’utilisateur est à la recherche d’une page sur votre site qui n’existe pas ou d’une url mal inscrite ou d’un lien cassé.
Lorsque la page 404 n’est pas configurée, elle ressemble à ceci :

Page-cannot-be-found

Ce n’est pas très utile et assez négatif pour le visiteur.
Une page 404 correctement configuré devrait :

  • Donnez quelques informations à l’utilisateur de ce qui est arrivé au lieu d’afficher « Pas trouvé »
  • Avoir un visuel cohérent avec le reste du site
  • Donner des options à l’utilisateur de naviguer vers d’autres pages du site.

7. Optimisation des images

Les images sont parfois nécessaires pour améliorer l’expérience de l’utilisateur, mais il faut prendre soin de ne pas créer d’autres effets secondaires comme des problèmes liés à la vitesse de chargement de page ou une réponse lente. Surtout après le succès de Pinterest, de nombreux webmasters ont commencé à utiliser plus d’images dans leurs messages.

Si vous décidez d’utiliser des images, suivez ce qui suit :

  • Utilisez les tags Alt pour décrire l’image. Vous pouvez ajouter des mots clés mais n’en faites pas trop.
  • Utilisez les mots clés dans le nom de l’image (séparé par des tirets).
  • Évitez les noms basiques comme image1.jpg ou personne1.jpg. A la place, utilisez des noms cohérents. Par exemple booster-trafic-site-internet.jpg
  • Gardez toutes vos images dans un dossier dédié à votre site Internet. Cf www.monsiteinternet.com/images/
  • Optimisez la taille des images. Plus la taille des images sera petite, plus votre site Internet sera rapide.

Ebook SEO débutant

8. Page Speed (vitesse de chargement des pages)

Google a maintes fois déclaré que la vitesse de la page était un facteur de classement important et pourtant, encore beaucoup de webmasters n’optimisent pas leurs sites web pour la vitesse de chargement. L’objectif de Google est de fournir des résultats les plus précis de la manière la plus rapide possible.

Un site Internet rapide améliore encore une fois l’expérience utilisateur et c’est un facteur qui encourage le visiteur à revenir sur le site. De ce fait, un site web qui charge en moins de 4 secondes est plus susceptible d’ :

  • Être mieux classé dans les résultats de recherche
  • Obtenir plus de pages visitées par les visiteurs
  • Obtenir plus de conversions

Comment aborder le problème de la vitesse de la page

  • Supprimez tous les plugins qui ne sont pas nécessaires (si vous utilisez WordPress).
  • Réduisez les éléments Java Script des pages
  • Utilisez un service de mise an cache (ou un plugin)
  • Allez sur http://www.webpagetest.org/ et testez combien de secondes cela prend à vos pages pour se charger depuis différentes localisations. Ce rapport d’analyse vous indiquera également quelles pages se chargent trop lentement. Vous pourrez alors les optimiser.
  • Visitez le site Google de test Page Speed afin d’analyser votre site internet et obtenir des recommandations de performances.
    Si vous avez beaucoup d’images sur votre site et que vous ne pouvez pas améliorer les performances avec les recommandations données par les outils mentionnés ci-dessus, vous pouvez envisager d’utiliser un service CDN (Content Delivery Network) tels que CloudFlare ou Amazon CloudFront.

Je sais que la lutte contre les problèmes liés à la performance est un problème technique et parfois il n’est pas facile pour l’utilisateur d’identifier et de résoudre ces problèmes. Néanmoins, c’est un facteur très important pour le référencement et il ne doit pas être négligé.

9. Site Internet adapté aux mobiles (Mobile friendly)

Un nombre important de recherches effectuées chaque jour sont faites sur des appareils mobiles. De nombreuses études identifient que le nombre de recherches à l’aide des smartphones est en constante augmentation surtout quand il en vient à faire des achats en ligne.

Je suis sûre que si vous jetez un coup d’œil sur vos données d’analyse, vous constaterez qu’un bon pourcentage de vos visites quotidiennes proviennent d’appareils mobiles. Dans l’exemple illustré ci-dessous, près de 30% du trafic est de mobile avec les produits Apple (iPhone, iPod et iPad) se trouvant sur les premières positions.

Voici quelques étapes simples à suivre pour assurer que votre site Web est adapté aux mobiles :

La première chose à faire est de comprendre la différence entre un site Web mobile et une application Android, iPhone ou Windows Mobile. Après avoir parlé avec un certain nombre de webmasters, j’ai réalisé que beaucoup de gens ne parviennent pas à organiser leur stratégie mobile car ils ne comprennent pas cette différence et parce qu’ils n’ont pas encore réalisé l’énorme potentiel des marchés mobiles.

Un site internet adapté aux mobiles est optimisé pour l’affichage sur des appareils mobiles (à savoir Chrome sur Android ou Safari sur iPhone). Une application Android (iPhone ou Windows Mobile app) est une application qui peut être téléchargée sur les marchés mobiles (Google Play ou Apple Store).

A des fins de SEO, vous devez fournir une version mobile de votre site internet pour vos utilisateurs.
La meilleure façon d’aborder le SEO Mobile est d’adopter une conception de sites Web responsive. Il existe de nombreux avantages à la fois en termes de SEO et d’utilisation.

10. Plan du site

Un plan de site est une liste de vos pages / articles présents sur votre site web. Vous devez créer deux sortes de plan de site. Le premier est un plan du site XML à soumettre auprès de Google, Bing et les autres moteurs de recherche. Le second est un plan de site HTML pour aider les visiteurs à trouver le contenu qui les intéresse plus facilement. Il est recommandé de placer un lien dans le menu du pied de page.

XML Sitemap (pour les moteurs de recherche)

Selon votre plateforme de blogging, vous pouvez utiliser des plugins pour créer et mettre à jour votre plan de site XML. Vu dans un navigateur, cela ressemble à cela :

HTML Sitemap (pour les utilisateurs)

Le plan de site utilisateur (HTML) doit contenir tous les liens (ou les plus importants) de votre site internet. Il peut aussi héberger des articles regroupés par auteur, date, catégorie, etc. Son but est d’aider l’utilisateur à trouver des informations sur votre site plus facilement et rapidement.

11. Le contenu est toujours Roi

Pour que les conseils ci-dessus fonctionnent, vous devez d’abord et avant tout avoir un bon contenu sur votre site web. Le contenu est toujours roi et un site internet avec un bon contenu original, de qualité peut faire mieux sur le long terme (avec ou sans SEO) qu’un site web optimisé pour le référencement mais sans contenu.

Qu’est-ce qu’un bon contenu ?

Quand les gens effectuent une recherche sur Google, Yahoo ou Bing, il recherche essentiellement une réponse à leur question. Un bon contenu est un article ou une page qui répond à cette question.

Comment puis-je savoir si mon contenu est bon ?

Il y a deux façons simples pour connaître la qualité de votre contenu.
Premièrement, vous pouvez vérifier vos données analytiques et plus précisément le temps passé par page. Un lecteur restera plus longtemps sur une page si le contenu est bon. Deuxièmement, vous pouvez interpréter le nombre de partages sur les réseaux sociaux (Like facebook, tweet, etc.). C’est actuellement un bon moyen pour comprendre ce que l’utilisateur désire et quel type de contenu vous devez lui fournir à travers votre site web ou votre blog.

Comment écrire un bon contenu ?

Il n’y a pas une seule bonne réponse à cette question mais les directives suivantes vous donneront une orientation :

  • Assurez-vous que le contenu délivré et celui promis dans le titre. Par exemple, si votre titre est « comment perdre 15 kilos en 10 jours ? », soyez sûre que vous allez fournir une description détaillée des étapes à suivre pour atteindre l’objectif énoncé.
  • Vérifiez vos textes et votre style d’écriture, votre orthographe et votre grammaire
  • Mettez en forme le texte (expliqué à l’astuce n°8)
  • Créez des liens entre ce contenu et d’autres articles ou pages de votre site internet (ou d’autres site internet).
  • Ajoutez des références concernant vos recherches (quand c’est approprié) pour prouver que ce que vous dites est correct

Quantité vs Qualité

De nombreux clients me demandent souvent « Combien de mots doit comporter un article ? » Vous devez comprendre qu’il n’y a pas de réponse unique qui convient à toutes fins. Cela dépend beaucoup du type de poste et du sujet. Par exemple, le message que vous lisez en ce moment fait plus que 4000 mots, car c’est un vaste sujet.

Si par exemple vous écrivez à propos des bénéfices du chocolat blanc, il est presque certain que vous n’aurez pas à écrire beaucoup. C‘est exactement à cet instant où se trouve la balance entre quantité et qualité. Il est préférable d’écrire un article de qualité sans compter les mots plutôt qu’un long message hostile seulement pour fournir plus de mots.

Qu’est-ce que Google considère comme étant du bon contenu ?

Quelques semaines après la sortie des pénalités Penguin, Google a publié un ensemble de critères pour améliorer la qualité d’un site web. Parmi les lignes directrices suggérées, Google indique quelques questions à se poser après avoir écrit un article pour vous aider à juger de la qualité de votre travail.

12. Contenu régulier

Avoir du contenu régulier incite les visiteurs à revenir et les robots des moteurs de recherche à crawler plus souvent votre site internet.

Mais il faut avoir quelque chose à dire sur un sujet de niche ou sur un sujet en rapport avec votre travail. Évitez de publier des pages ayant un contenu similaire à vos autres articles.

Ebook SEO débutant

13. Vérifiez vos liens externes

Les liens externes (liens présents sur votre site Internet et pointant vers d’autres sites internet) sont importants pour le SEO. En général, cela assure que :

  • Aucun lien sur des sites au contenu inapproprié
  • Aucun lien brisé (liens qui n’existe plus).
  • Tous les liens dans votre section commentaire doivent porter la directive nofollow

14. Webmaster tools et Analytics

Google et Bing ont ce que nous appelons des webmaster tools (outils pour les webmaster). C’est un endroit pour enregistrer et soumettre son site internet et l’indexer.

Bien que cela ne soit pas directement lié au SEO, vous gagnerez un certain nombre d’avantages en soumettant votre site aux outils de Google et Bing pour webmasters :

  • C’est une méthode pour indiquer aux moteurs de recherche votre plan de site.
  • Vous pouvez savoir combien de pages sont indexées
  • Vous pouvez être averti des problèmes potentiels à savoir les problèmes d’accès qui restreignent les robots pour l’exploration de votre contenu
  • Vous pouvez connaître et analyser vos liens entrants et sortants

Il est également très important d’utiliser Google Analytics (ou tout autre outil d’analyse de trafic) pour :

  • Découvrir comment les visiteurs considèrent votre site web (visites directes, recherche, références, etc.)
  • Combien de temps passent-ils sur vos pages (et quelles pages)
  • Quels mots clés utilisent les visiteurs sur les moteurs de recherche pour tomber sur votre site
  • Combien de pages visitent-ils par session

J’ai suivi tous ces conseils, et maintenant ?

Une fois que vous avez optimisé votre site Internet pour le référencement naturel en suivant tous ces conseils, concentrez-vous sur l’amélioration de votre site Web en (ajoutant plus de contenu, que ce soit de nouveaux produits, articles, services) et commencez la promotion de votre site Internet.

Save